Comment devenir rentier grâce aux SCPI ?

SCPI

Les fonds investis dans les SCPI (Société Civile de Placement Immobilière) permettent de fructifier son capital dans un délai plus court. Vous confiez votre apport à une société immobilière qui achète puis loue une surface d’usage commercial. Une formule idéale pour les débutants qui souhaitent fructifier leurs capitaux avec la formule SCPI. Pas question pour autant d’investir à l’aveuglette. Voici les démarches à faire pour miser ses fonds dans les SCPI !

Qu’est-ce qu’un rentier dans l’investissement en SCPI ?

Un rentier est le bénéficiaire des retours d’argent investis dans une ou plusieurs SCPI. Il perçoit une somme d’argent de façon régulière et qui doit correspondre au prorata de ce qu’il a investi au départ. La SCPI ou Société Civile de Placement Immobilière est la possibilité de participer dans des parts sociales immobilières à petit budget et dans un délai très court. N’importe qui peut investir dans les SCPI à condition de verser le minimum requis. En économisant un peu d’argent de côté et placer les fonds dans l’immobilier locatif, le souscripteur sera à l’abri du besoin financier pendant un certain temps. Grâce aux SCPI, l’investisseur deviendra petit à petit un rentier en collectant sa part d’argent et de s’enrichir au moindre effort. En conséquence, il pourra étendre son horizon financier, en investissant de nouveau ou être membre d’une seule société immobilière. Pour plus de renseignements à ce sujet, vous pouvez consulter la page en cliquant sur comment devenir rentier ?

Les différents types de SCPI

Chaque SCPI appartient à une catégorie précise, dont il faut connaître les caractéristiques. Il y a la SCPI de rendement qui collecte des fonds à des investisseurs potentiels en vue d’acquérir des biens immobiliers à des fins de locations commerciales. Il peut s’agir de local à usage de bureau, des bâtiments pour abriter un centre commercial, des murs, des parkings, des usines ou des entrepôts de stockage. Pour minimiser les risques, les promoteurs choisissent des sociétés capables d’assurer le loyer et la pérennité de l’investissement locatif. Les procédures d’inscription sont allégées de même que le bénéficiaire pourra collecter le revenu de ses placements tous les 3 mois et devenir copropriétaire des biens loués. D’ailleurs, c’est la catégorie de SCPI qui s’impose pour devenir rentier avec un petit budget. On peut aussi faire ses premières armes dans la SCPI de plus-value, qui misent les placements sur les immobiliers d’habitation. Le principe reste le même, mais ce genre d’affaires est réservé uniquement dans la région Ile-de-France. Enfin, au-delà de 9 à 12 ans d’adhésion, le promoteur immobilier pourra prétendre à la SCPI Pinel. Une bonne façon de rapporter davantage les sommes investies en bénéficiant du régime de défiscalisation proportionnelle.

Comment devenir rentier avec la SCPI à crédit ?

Dans le cas où le souscripteur ne dispose pas des sommes requises, il pourra s’endetter auprès de sa banque sur vingt ans et bénéficier des gains en SCPI. Pour cela, la banque lui propose des offres sur-mesure en se basant sur sa capacité de remboursement et s’il possède un emploi-stable capable d’anticiper les fluctuations de taux d’intérêt. Par contre, si la demande de crédits dépasse les 20 000 euros, les banques proposent les prêts immobiliers classiques. La règle du jeu pour ses prêts consiste à rembourser d’abord les intérêts, puis le capital restant dû par des versements mensuels. Et si, comme c’est souvent le cas, votre salaire augmente au fil des années, le poids de votre remboursement pèse de moins en moins sur votre budget. Avec les sommes collectées avec les SCPI, le prêt traditionnel est obligatoirement assorti d’une assurance décès. Si l’emprunteur meurt avant l’échéance, l’assurance prend à sa charge ce qui reste à payer, et la famille hérite la somme épargnée. En plus, quel que soit le bénéficiaire final, le placement en SCPI sera déductible d’une exonération fiscale sur 12 ans et plus. Le calcul paraît si simple, mais le souscripteur devrait demander plus de conseils auprès de sa banque avant de s’engager.

Souscrire à des SCPI au comptant paraît plus avantageux

Avant d’investir dans des SCPI, assurez-vous qu’il est compétitif. Comment ? En comparant les performances avec celles des concurrents, c’est-à-dire appartenant à la même catégorie de SCPI. La presse immobilière et financière publie régulièrement des palmarès de ce type, établis sur plusieurs périodes afin d’intégrer le facteur « durée » et « expérience ». Pour qu’un produit soit considéré comme performant, il doit figurer régulièrement dans le premier quart du classement sur un, trois, voire cinq ans. En effet, les résultats même excellents, obtenus au cours de l’exercice d’une année ne suffisent pas à garantir la bonne SCPI. Mais pour miser sur des opérations immobilières plus simples, choisissez la formule adhésion au comptant. Des offres de ce type sont capables de faire des heureux à moindre coût et à faibles risques dans les plus brefs délais. C’est le moyen le plus rapide de devenir rentier et bénéficier d’un rendement supérieur à 4%. Et c’est du moins le placement conseillé pour les personnes disposant d’un revenu financier moyen. 

Plan du site